3 jours de Sapa (Vietnam) à Luang Prabang (Laos)

img_2597Après un séjour dans les nuages de Sapa pour conclure notre séjour vietnamien, les DecloSacàDos ont repris les sacs direction notre 4ème destination tour du monde : le Laos. Ce pays sera pour les enfants et nous, notre lieu de vacances pour passer les fêtes de fin d’année.

Mais avant les festivités, le Laos est surtout le premier pays que nous allons atteindre par un passage de frontière terrestre sans avoir notre visa au préalable ! Une vraie aventure !

Pour rejoindre le Laos depuis Sapa, nous avons opté pour un transfert en douceur sur plusieurs jours, pour prendre notre temps, le temps du voyage et de la découverte sans courir et sans stress !

De Sapa à Muang Khua :

img_2556Après un dernier « au revoir à Sapa », depuis les hauteurs du parc du jardin botanique (superbe sans les nuages;-)), nous prenons le bus en fin de journée, au départ de la station de bus longue distance, pour rejoindre Dien Bien Phu. Au Vietnam, comme en Inde, les horaires sont approximatifs, ce qui nous a un peu stressé … Mais le bus a fini par venir avec presque 1H de retard. Nous étions un peu stress car la jeune fille qui nous a vendu les tickets n’était pas claire dans ses explications sur le transfert et surtout notre ticket avait une drôle de tête ! Juste un papier avec un prix sans nom et sans explication… (bref pas top !) pour attester de notre voyage jusqu’au Laos !

A 4H du matin, avec une nuit dans le bus sans dormir pour Caro stressée et des arrêts toute la nuit pour déposer des voyageurs au milieu de nul part dans les montagnes avant Dien Bien Phu, nous arrivons à la gare routière juste à coté de l’aéroport.

A notre sortie du bus, pas réveillés et surtout complètement perdus, dans la foule des taxis qui se jette sur nous dès la sortie du bus, 2 personnes viennent nous chercher avec pour unique communication « Muang Khua, Muang Khua!OK!OK!OK! Good! »… On montre notre morceau de ticket. « OK!OK!OK! Good! »…alors on suit. Les enfants dorment encore debout, ils sont épuisés… avec les sac sur le dos…et Jeanne, en suivant le chauffeur, s’éclate littéralement sur le trottoir! Aiee ! La pauvre! La tête sur le trottoir et le caniveau!! Résultat : à 4H du mat, Jeanne éclatée au sol, de nuit, au pied d’un minibus  avec le nez et le front bien abîmés… Bordel ! Mais nous avons toujours de quoi parer aux petits bobos ! Donc tout se passe très bien et très vite tout rentre dans l’ordre.

img_2615Pendant notre attente, nous faisons la connaissance de Tonio et Aurélie, deux français en voyage sur la zone Sud -Est de l’Asie comme nous. Ils seront du voyage pour aller jusqu’au Laos. Notre minibus, comme beaucoup d’autres entre le Vietnam et le Laos, n’est pas uniquement un transport de voyageur ! C’est aussi le camion de la poste et de livraison en tous genre. Seront donc du voyage : des sacs de choux, des tuyaux PVC, des barres métalliques, des colis postaux, de la pailles, des oeufs,… et nous au milieu !

Les paysages que nous traversons avant la frontière sont superbes ! Avec des cultures en terrasse, des maisons traditionnelles vietnamiennes et des routes (chemins de terre) complètement défoncés. La montée jusque la frontière est vraiment sympathique et un pur moment de voyage.

La Frontière :

img_2647La sortie du Vietnam se passe sans problème. Il faut dire que nous sommes dans les dates de notre visa. Pour le passage au Laos, on en avait lu et entendu des vertes et des pas mures mais en fait tout s’est bien passé. Bon, il est vrai que à chaque guichet il a fallu donner des bac-chiches, en plus des 30$ prix de base du visa laotien,  mais on s’y attendait un peu et notre bus nous attendait alors…on donne 10 000 kips pour l’un, deux dollars pour l’autre, … le seul que l’on a pu évité c’est celui de la visite médicale: armés de nos carnets de vaccination nous passons juste devant le faux médecin et ça passe ! Bon, c’est toujours ça de gagné 😉

L’arrivée au Laos :

img_2656La première partie du Laos est SPLENDIDE. On redescend progressivement vers la vallée de la rivière Nam Ou sur une route relativement entretenue, au milieu de la jungle et une superbe vue sur les petits sommets laotiens. Un vrai régale. Les premiers contacts avec les laotiens sont formidables ! Un grand sourire et un immense  « Sabaddiiiiiiiiiiiiiie » (bonjour en laotien).

Après avoir fait quelques pauses « dépôt de colis » sur la route, nous arrivons enfin à Muang Kua. Petit village, très calme près de la frontière. Là, nous trouvons une chambre dans une auberge juste à coté de la capitainerie. Très bien pour le lendemain, puisque nous comptons prendre un bateau le matin pour rejoindre Nong Khiaw via la Nam Ou.

img_2676

De Muang Kua à Nong Khiaw :

img_2747Aprés un petit déj Pancake et fruits, direction la capitainerie. Départ 9H30. Le trajet en bateau se fera à une bonne vingtaine sur une embarcation d’à peine un mètre de large sur peut être quinze mètres de long. Là, franchement, on voulait du slow travel et de l’aventure,…, c’est bon on a tout d’un coup !!! Ce qui est bien dans ce genre de transport c’est que l’on peut discuter avec les autres voyageurs ( les non-locaux, car eux ne parlent pas bien anglais , dommage!). Bon, du coup on aura fait la route avec 4 français, un slovène, une australienne, un américain et deux suisses. C’est marrant ce melting pot d’origines ! Finalement, il nous aura fallu 5 heures de bateau sur la Nam Ou pour rejoindre Nong Kiaw. Nous trouvons une chambre avec vue sur la rivière, un petit repas, une balade, un couché de soleil sur la rivière et une bonne nuit !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

De Nong Khiaw à Luang Prabang :

img_2779Famille DecloSacàDos = lève tôt ! direction la gare routière en Tuck-tuck laotien, soit une camionnette avec 2 bancs en bois dans la benne ! Puis,un mini van pour Luang Prabang. il nous aura fallu, 3h30 pour relier Luang Prabang, et ceci sur une route quelque peu « défoncée » disons le ! Nous avons fait la route avec deux français, Léo et Virginie, très sympathiques et qui connaissaient beaucoup de choses sur le Laos et le Vietnam, ce fut un échange très instructif et intéressant. Finalement nous sommes arrivés vers midi et demi à Luang Prabang, un tuck tuck pour l’hotel et je pense, sans vouloir m’avancer, qu’à 13h30 les enfants étaient dans la piscine !

Voilà, il nous aura fallu 3 jours pour faire à peine 600 km, mais cela vaut le coup de prendre son temps. Le slow travel est une autre façon d’aborder le voyage, avec moins de stress (enfin presque !), moins d’énervement, plus de temps pour découvrir, s’émerveiller des paysages traversés, mais il faut pouvoir !

img_2812

Encore plus de clichés

Infos GlobeTrotters :

  • Comment y aller ? 
    • Sapa – Muang Khua : vente de ticket et départ depuis la station de bus longue distance à coté du marché local (nord de Sapa). Dans le bâtiment avec le toit en taule sur la gauche, nous avons pris l’agence la plus à droite face au bâtiment. Les billets sont les moins chers que nous ayons trouvé sur Sapa. Départ vers 18H30 en bus de nuit. Le ticket inclus 2 transports. Bus de nuit pour Dien Bien Phu, puis minibus jusque la frontière. 2H prévues pour les visa, puis dans le même minibus qui vous attend 4H vers Muang Khua. Prix par personne : 500.000 DNG
    • Muang Khua – Nong Kiaw : la vente des tickets à lieu le matin directement auprès du bateau. Les tickets sont à vendre à 9H et départ vers 9H30 (ou quand le bateau est plein…). Prix de vente par personne : 120.000 Kip. Attention prévoyez bien des sandalettes car vous aurez les pieds un peu mouillés et surtout les protections de pluie sur vos sacs car cela éclabousse beaucoup !
    • Nong Kiaw – Luang Prabang : Vente des tickets directement à la station de bus. 37.000 Kip par personne. Départ régulier à 9H, 10H, 11H. Venir 30 minutes avant le départ pour avoir une place. Les minibus se remplissent vite. Possibilité d’acheter les billets la veille (entre 15h et 16h)
  • Combien de temps rester à Muang Khua et Nong Khiaw?
    • Muang Khua : 1 à 3 jours pour un premier contact avec le Laos est très bien. Il existe des trecks de 2 jours organisés avec l’office de tourisme qui ont une très bonne réputation !
    • Nong Khiaw : 1 à 2 jours. Autour de la ville il y a quelques belles randos et découvertes possibles sur 2 jours. Il existe aussi beaucoup d’offres pour des activités sportives.
  • Hébergement/restaurants :
    • Muang Khua : L’offre est très large. vous serez surement, dés l’arrivée, suivi par quelques personnes qui proposent des guesthouses. Négociez le prix et vous aurez une très belle surprise ! Nous avons suivi le conseil du lonely mais l’adresse n’est pas super. Il y a beaucoup mieux dans le village. Pour 50.000 à 80.000 kip vous trouverez un bel hébergement.
    • Nong Khiaw : Les hébergements sympathiques et pas cher sont de l’autre coté du pont par rapport à l’embarcadère. Nous avons pris le deuxième qui offre une vue sur la Nam Ou. Pour 100.000 Kip vous avez une chambre familiale.
    • Resto sur Nong Khiaw : Le Deen, juste à coté du pont, est SUPER bon. Resto indien pour le souvenir de notre voyage et surtout changer un peu des nouilles et de la viandes ! On vous le conseille fortement.
  • Idées / conseils DecloSacàDos :
    • PRENDRE le temps au Laos pour voyager moins vite et profiter des contacts avec les laotiens.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s